LCT

Le parcours Langues en Contact et Typologie propose d’appréhender la diversité linguistique mondiale, en se focalisant sur les contacts de langues, les changements et les variations langagières (langues européennes, asiatiques, africaines, créoles, langues des signes, etc.).

Ce parcours se penche, d’un point de vue linguistique et sociolinguistique, sur les problématiques de la linguistique de terrain et sur la prise en compte de la dimension humaine et socioculturelle du langage (locuteurs, communautés). Il s’agit aussi de documenter des langues rares ou en danger et de mener une réflexion sur les minorités linguistiques. Le parcours propose également des expertises et des modèles d’intervention (politique et planification linguistiques), afin de former les étudiants à la gestion des phénomènes de contact et à leur impact sur les locuteurs, les langues et les sociétés.

responsable LCT : Sylvie Voisin                sylvie.voisin@univ-amu.fr

STRUCTURES D’APPUI

La formation est adossée au Pôle Langues, Langage et Cultures de l’Université d’Aix-Marseille qui propose l’étude de plus de 50 langues, ce qui constitue l’une des offres les plus importantes au monde. Cette offre est particulièrement riche dans le domaine des langues asiatiques, créoles, moyen-orientales et romanes, qui intéressent spécifiquement le parcours LCT.
http://allsh.univ-amu.fr/llc/pole

Le Laboratoire Parole et Langage offre au Master TheLiTEx un encadrement logistique, pédagogique et scientifique unique pour l’intégration des étudiants à la recherche.

www.lpl-aix.fr

 

OBJECTIF DE LA FORMATION

Formation à la recherche qui passe par l’acquisition :

  • de compétences aux pratiques scientifiques (rédaction, recherche bibliographique, collecte de données, terrains, esprit de synthèse, analyse critique)
  • de savoirs spécialisés (description de langues et de dialectes, étude des communautés linguistiques).

A travers le croisement d’approches typologiques et sociolinguistiques, les étudiants bénéficient des dernières avancées théoriques dans ces deux domaines, mais aussi d’une formation à la linguistique de terrain par des chercheurs spécialisés.

L’approche typologique a pour objectif d’appréhender la diversité linguistique mondiale en recensant tous les types linguistiques possibles dans les divers domaines des sciences du langage (notamment morphologie, syntaxe et sémantique) en montrant que cette diversité au niveau planétaire est à la fois considérable si l’on la compare à celle des langues européennes mais en même temps limitée à un ensemble de types que l’on peut répertorier.

L’approche sociolinguistique s’intéresse aux contacts linguistiques mais aussi aux groupes humains et aux locuteurs concernés, à travers des enquêtes de terrain et la prise en compte des dimensions symboliques, culturelles, sociales et politiques des contacts de langues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *