Stage – Terrain

L’UE Stage a pour objectif une formation pratique et concrète à la linguistique de terrain à travers une mise en situation spécifique sur un terrain riche en contacts de langues (entre 5 à 8 jours selon la destination).

L’équipe pédagogique LCT mène les étudiant.e.s sur le terrain et les encadre sur place, afin que la formation théorique et méthodologique soit complétée par la confrontation réelle et quotidienne aux thématiques de contact abordées en cours. La présence sur le terrain permet ainsi la mise en application des savoirs et des savoir-faire acquis tout au long du cursus universitaire. Il s’agit d’un format pédagogique particulièrement original et innovant dans la mesure où les formations en Sciences du langage n’offrent que très rarement des mises en application réelles.

Dans le cadre de cette UE, les étudiant.e.s mettent en place l’ensemble des éléments nécessaires à un travail d’enquête linguistique in situ : réflexions sur l’enquête à conduire selon la situation linguistique et politique de la destination envisagée, questions de recherche, lecture d’articles, documentation, construction des protocoles d’enquête (questionnaires, grilles d’entretien, etc.), préparation logistique (matériel d’enregistrement, équipement), prise de contact éventuelle avec des informateurs ou des relais locaux…

Le stage prend la forme d’une véritable enquête de terrain dans une région choisie pour ses contacts de langues et sa situation sociolinguistique particulièrement intéressants. Les recherches sont effectuées tantôt individuellement, tantôt en groupe, ce qui permet d’apprendre à gérer le travail en équipe. Sur place, le groupe rencontre aussi des acteurs locaux : linguistes, experts, responsables politiques, militants, artistes, et peut visiter des institutions (laboratoires, académies, observatoires, écoles, médias, entreprises…). Une session de débriefing est organisée à la suite du stage afin de faire le point sur les problèmes théoriques et pratiques rencontrés, et une présentation finale du travail intervient plus tard.

Comme cet axe s’ouvre aussi bien sur la prise en compte de la dimension humaine et socioculturelle du langage (locuteurs, communautés) que sur la description et la documentation des langues en contact, le terrain choisi peut être abordé dans une perspective sociolinguistique comme dans une perspective descriptive (ou les deux).

Le terrain, organisé par l’équipe pédagogique, est pris en charge en grande partie par l’Université (transports, logement, repas…), et chaque année une nouvelle destination peut être choisie.

Un nombre réduit d’étudiant.e.s de Licence peuvent participer au stage et prendre une part active dans les enquêtes conduites sur place. Cela leur permet de prendre contact assez tôt avec le terrain et de pouvoir faire des choix d’orientation en Master en ayant une meilleure idée de ce qu’implique la linguistique dite de « terrain ».

Vous trouverez sur les liens suivants quelques informations sur les terrains organisés lors des années précédentes (Malte 2015, Barcelone 2016, Corse 2017, Bruxelles 2018, Pays Basque 2019).

Destination 2014-15       Malte – La Valette, du 25 mai au 1er Juin 2015
Destination 2015-16       Barcelone, du 25 au 30 avril 2016
Destination 2016-17       Ajaccio, du 17 au 23 mai 2017
Destination 2017-18       Bruxelles, du 14 au 18 mai 2018
Destination 2018-19       Bayonne, du 12 au 18 mai 2019
Destination 2019-20       Perpignan, annulé en raison de la pandémie
Destination 2020-2021   Marseille,déplacé à sept. 2021 en raison de la pandémie
Destination 2021-2022   Perpignan, du 2 au 6 mai 2022
Destination 2022-2023     projet arrêté pour l’instant Brest, semaine du 22 mai 2023

Autres stages effectués par les étudiants de la formation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.